Accueil > santé au quotidien > à la montagne > traitement de la douleur (rando, trek, montagne)
Traitement de la douleur (rando, trek, montagne)

Traitement de la douleur (rando, trek, montagne)

À LIRE DANS CET ARTICLE

Point de départ

Traiter la douleur en milieu inhospitalier relève de compétences particulières qu’un médecin peut acquérir s’il s’en donne les moyens. Pour le non-médecin l’action du froid est la seule alternative possible bouillotte de neige ou pochette de gel refroidit.

La baisse de pression en oxygène, l’isolement et le manque de sécurité interdisent tout recours aux puissantes drogues anesthésiques couramment utilisées dans le cas d’interventions sur des accidents de la route ou dans des configurations dites pré-hospitalière.

Anesthésie infra-locale

La technique d’anesthésie intra focale est peu utilisée en chirurgie du fait des autres techniques d’anesthésie disponibles à l’hôpital.

Elle retrouve sa place en milieu inhospitalier et en expédition pour réduire une fracture déplacée.

Technique :

Injecter stérilement lidocaïne à 1% (maximum 40 ml) directement au niveau du foyer de fracture puis faire la réduction dans les minutes qui suivent. Cette injection doit être réalisée avec la meilleure aseptie possible.

Analgésie-sédation par voie générale

Cette technique est possible mais doit être réalisée avec la grande prudence par un médecin urgentiste expérimenté ou un anesthésiste réanimateur.

Elle doit respecter les règles suivantes :

  • Disponibilité de l’oxygène, d’un ballon d’insufflation et d’un saturomètre.
  • Acclimatation de la victime à l’altitude (séjour de de 3 semaines à la même altitude et jamais au-dessus de 5000 mètres).
  • Titration des drogues : l’utilisation des bolus est à proscrire.
  • Utilisation de drogues antagonisables : flumazenil / midazolam, naloxone / nalbuphine ; la kétamine n’ayant pas d’antidote, on se dotera d’atropine pour palier aux effets secondaires (hypersialorrhée).

Les seuls produits recommandés sont le midazolam, la nalbuphine et la kétamine.

Analgésie loco-régionale

Elle est réservée aux experts pratiquant l’anesthésie réanimation ou aux urgentistes confirmés.

Les nombreuses techniques ne seront pas décrites dans cet ouvrage, mais il convient de les recommander du fait de leur efficacité sur la sédation de la douleur et dans la durée d’action qui permet d’améliorer de façon radicale le rapatriement des victimes.

Termes associés : analgésie - anesthésie - sédation -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Traitement de la douleur (rando, trek, montagne)"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin urgentiste, Guide de Haute Montagne

Dernière mise à jour, le 02/10/2010
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse