Accueil > santé des enfants > santé bébé > sommeil de bébé
À LIRE AUPARAVANT

Pédiatrie

L'organisation du sommeil

Le sommeil n'est pas organisé de la même façon chez l'enfant en bas âge et chez l'adulte. Pendant les trois premiers mois, le bébé dort par périodes répétées, entrecoupées de phases d'éveil essentiellement rythmées par la sensation de faim ou de satiété. La durée du sommeil est de 23 heures en moyenne à la naissance, de 16 à 18 heures à 3 mois. Ainsi, spontanément, le rythme jour-nuit n'existe pas. Il n'apparaît que progressivement. C'est ce qui explique la fréquence des réveils nocturnes dans les premières semaines : ils sont en règle liés à la faim. Ce problème et la façon de le régler ont été vus au chapitre consacré à l'alimentation.


De 3 mois à 3 ans, la durée totale du sommeil diminue lentement. Elle est de 14 à 16 heures à 1 an, de 12 à 14 heures à 3 ans. Le sommeil n'est organisé en fonction de causes purement instinctives (faim et satiété), mais en fonction de l'organisation du monde environnant. Dès 8 mois, nous l'avons vu, la sensation de séparation d'avec la mère est vécue de façon très angoissante. C'est à partir de cette époque que s'installent volontiers les rites et les difficultés d'endormissement.

Les rites d'endormissement

Les rites d'endormissement existent très tôt : sucer son pouce, sa tétine,son doudou ,caresser son drap, se balancer, puis, tard, réclamer un verre d'eau ou un ultime câlin… Quelle est la signification de ce type de manifestation ? Elle est très simple : l'enfant, avant de plonger dans cet inconnu noir et parfois terrifiant qu'est le sommeil, a besoin de se rassurer. La répétition inlassable du même geste, du même rite, a précisément cette vertu. Il ne faut surtout pas contrarier ces manifestations au demeurant bien anodines. Elles sont normales.

X

Sommeil de bébé en vidéo


Bébé: le sommeil Un nouveau-né ne sait pas faire la différence entre le jour et la nuit. Cela peut prendre de quelques semaines à quelques mois avant qu'il ne fasse ses nuits. les études récentes recommande que le bébé soit couché sur le dos.
1 vidéos

La peur du coucher et les difficultésd'endormissement

L'opposition au coucher apparaît très tôt, souvent avant 1 an : elle n'est qu'une des manifestations de l'angoisse créée par la séparation d'avec l'entourage et notamment d'avec la mère. Pour faire disparaître cette opposition, il ne faut bien entendu pas se fâcher (ce qui n'a pour effet que d'accroître l'angoisse) mais faire comprendre progressivement que vous êtes là, tout proche, prêt à intervenir en cas de danger.


La peur du noir, qui apparaît souvent un peu tard, est de même nature : la nuit n'est-elle pas peuplée d'êtres étranges et méchants ? Il ne sert alors à rien de se poser des questions compliquées sur le pourquoi de cette peur du noir. N'est-il pas facile de supprimer le noir (la petite lampe ou la porte ouverte sur le couloir sont des moyens simples, éprouvés, qu'il ne faut pas hésiter à utiliser) ?


Les difficultés d'endormissement sont très différentes selon qu'elles s'accompagnent ou non de pleurs. L'enfant qui ne dort pas et joue tranquillement dans son lit ne pose aucun problème : il faut le laisser faire. L'enfant qui pleure pose bien évidemment de problèmes : en effet, ce n'est pas tant l'absence d'endormissement qui compte que la façon dont cette situation est acceptée par l'entourage (les parents, les frères et sœurs, les voisins).


Avant d'envisager, avec le médecin, un traitement (car cela peut être parfois utile ), il faut essayer de bien observer l'enfant, en ayant présentes à l'esprit deux notions essentielles : il est impossible d'imposer l'endormissement à un enfant qui n'a pas sommeil (forcer à dormir un enfant en activité d'éveil, alors qu'il vient de jouer, de rire, de s'agiter, est illusoire). A l'inverse, il ne faut pas méconnaître les signes exprimant le besoin de sommeil : clignement des yeux (le marchand de sable), bâillement, succion du pouce, etc. Et pour éviter ces difficultés d'endormissement, il est bon que vous inventiez vous-même certains rites. Un jeu calme, toujours le même, une histoire racontée qu'il attend avec impatience, une chanson, la lecture de quelques pages d'un livre. Ces habitudes que vous aurez introduites dans son univers deviendront pour lui, comme pour vous, de merveilleux moments avant son endormissement.



page : 12
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi


Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Sommeil de bébé"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Pédiatre

Dernière mise à jour, le 14/09/2014
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse