Accueil > santé au quotidien > urgence > coma post traumatique
À LIRE AUPARAVANT

Comas

Définition

Comme son nom l'indique, un coma post-traumatique est une perte de conscience ou moins profonde, et ou moins prolongée, qui survient à la suite d'un choc, généralement violent, et ayant touché la tête.

La notion de traumatisme rend le diagnostic aisé. Le traitement par contre est complexe car il dépend des zones touchées au niveau du cerveau et du tronc cérébral.

Ce coma peut survenir d'emblée au cours du traumatisme ou survenir dans les heures qui suivent.

Le mécanisme du coma post-traumatique

Au moment du choc

Lors du choc, le cerveau se met en quelque sorte dans un état transitoire. On est "sonné". Cela signifie donc perte de connaissance, même si celle-ci a été brève. C'est le cas en particulier chez l'enfant qui ne pleure pas immédiatement après sa chute : on considère alors qu'il y a eu une perte connaissance brève qui nécessite donc une surveillance.

Au moment précis du choc, des lésions vont se créer, qui vont atteindre certaines structures du cerveau.

Les structures touchées

Les structures cérébrales sont les suivantes :

  • La matière cérébrale, (cerveau , cervelet , tronc cérébral , et nerfs crâniens . Ces structures sont molles, fragiles, complexes, et extrêmement imbriquées les unes dans les autres, avec très peu d'espace entre elles. Selon la localisation, ces structures sont entourées par les méninges qui ont un rôle de protection, et qui forment une sorte d'enveloppe entre la boite crânienne et le cerveau. Ainsi, le cerveau mou est protégé de l'os de la boite crânienne.  Les méninges sont parcourues elles - aussi par de nombreux vaisseaux, les vaisseaux méningés.
  • Les vaisseaux : les gros vaisseaux (artères et veines) se distribuent aux différentes structures de la matière cérébrale, et vont se diviser en vaisseaux de en fin au fur et à mesure qu'ils s'y enfoncent en profondeur. Plus le calibre du vaisseau atteint sera gros, importante sera l'hémorragie. S'il s'agit d'une artère sous forte pression, l'hémorragie sera intense et rapide que s'il s'agit d'une veine qui est sous basse pression. L'hémorragie se développera alors soit au sein des structures cérébrales (c'est le cas des hématomes cérébraux), soit au sein des méninges (c'est une hémorragie méningée ), soit en dehors des méninges. Cette dernière possibilité donne alors deux types d'hématomes : soit un hématome extradural (hémorragie entre les méninges et la boite crânienne), soit un hématome sous dural (entre les méninges et le cerveau).

Le mécanisme des lésions

 

A la suite de cet état transitoire qui dure de quelques secondes à une ou deux minutes, les lésions provoquées par le choc vont s'exprimer. Les lésions sont dues à quatre mécanismes diversement intriqués :

  • Une hémorragie. Elle est due à la rupture de vaisseaux au moment du choc, par simple phénomène de décélération brutale : les vaisseaux (veine ou artère), cisaillés par l'onde de choc vont se rompre et provoquer une hémorragie. le sang diffuse alors ou moins rapidement selon la place dont il dispose entre les structures du cerveau. Au sein même du cerveau, l'hémorragie sera minime, mais va immédiatement comprimer les structures profondes du cerveau et entraîner des troubles qui dépendront de l'endroit exact de l'hémorragie. Si l'hémorragie se développe entre des structures où il existe des espaces (par exemple entre le cerveau et le cervelet, ou entre le cerveau et le tronc cérébral, ou encore entre des lobes du cerveau), la quantité de sang sera d'autant importante que les espaces entre eux sont importants. Plus l'espace est important, l'hémorragie sera importante, mais les manifestations interviendront tardivement (on reste malgré tout dans des délais de l'ordre de quelques minutes).
  • La compression par l'hématome. Une structure cérébrale comprimée ne fonctionne normalement. L'hémorragie comprime assez rapidement les structures alentours, car il y a peu de place entre elles.
  • L'inflammation : de façon à lutter contre cet hématome, l'organisme va mettre en place un dispositif pour évacuer ce sang, grâce à des cellules inflammatoires chargées de ce travail de résorption de l'hématome. Mais cela se fait au prix d'un oedème local qui entretient le phénomène de compression. On peut donc avoir des manifestations de compressions dues à un oedême résiduel local alors même que l'hémorragie a été circonscrite et enrayée et que l'hématome est en cours de résorption.
  • Les délabrements : au cours du choc, ce sontes structures elles-mêmes qui ont pu être cisaillées et endommagées. Le pronostic dépend pour beaucoup de l'importance de ces délabrements.
X

Coma post traumatique en vidéo


Coma, état végétatif et état de conscience minimal Le docteur Jehane Dagher, psychiatre, spécialiste des traumatismes crâno-cérébraux à Centre Universitaire de santé McGill, donne une définition du coma : absence d'éveil, d'ouverture des yeux et d'absence de réponse à une stimulation pendant une heure minimum.
1 vidéos



page : 12345
Termes associés : inconscient - traumatisme - conscience - perte -
L'information ci-dessus apporte les éléments essentiels sur ce sujet. Elle n'a pas vocation à être exhaustive et tout comme les conseils, elle ne peut se subsister à une consultation ou un diagnostic médical.
À lire aussi

  • Traumatologie
    La traumatologie est la spécialité médicale qui s'occupe des traumatismes physiques.En France, elle est...
    Traumatismes et homéopathie
    L'homéopathie peut être fort utile pour traiter les conséquences de traumatisme après s'être assurer...
  • Contusion (rando, trek, montagne)
    La contusion musculaire ou osseuse est courante en alpinisme et ne présente aucun facteur de...
    Orthopédie
    L'orthopédie représente toutes les techniques de traitement des traumatismes de l'appareil locomoteur...
    Maux de poitrine (rando, trek, montagne)
    Type de douleur Douleur transitoire qui « serre » en barre pesante derrière le sternum, avec...
    Conséquences des accidents
    Les conséquences ou les suites des accidents sont l'ensemble des problèmes qui peuvent survenir à la...
    Kinésithérapie
    La kinésithérapie représente divers types de soins sur le corps, exécutés par les...

Publicité

TÉMOIGNAGES SUR CE THÈME

Soyez le premier à témoigner sur le thème "Coma post traumatique"TÉMOIGNEZ

Article créé, modifié ou vérifié par
Médecin généraliste, sexologue

Dernière mise à jour, le 09/06/2015
vous avez un
problème de santé ?
Sympto Check Analyse vos symptômes et vous oriente comme un médecin
Télécharger l'application sympto check
Contactez un
professionnel de santé
Doc Consulte
Demandez un avis ou prenez un rendez-vous avec un professionnel
Télécharger l'applicationDoc consulte
Suivez votre santé et
retrouvez vos données
Dossier Santé Personnel La mémoire de votre santé
Télécharger l'application Dossier Santé Personnel
Vous cherchez un médicament homéopathique?
Iméo Check trouve le médicament homéopathique qui correspond à vos symptômes
Télécharger l'application Iméo Check

Newsletter
Tenez vous au courant des dernières
nouvelles dans le domaine de la santé
Testez-vous
Suivi de grossesse